Doit-on laisser nos vignes aux investisseurs étrangers ?

Comme tous secteurs économiques la viticulture doit, elle aussi, faire face aux multiples enjeux liés à la mondialisation. Par une renommée internationale de longue date, les vignerons commercialisent une grande partie de leur production à l’étranger, véhiculant ainsi le savoir-faire et la qualité du terroir bourguignon à travers tous les continents. Cette renommée entraine inévitablement l’intérêt des investisseurs étrangers pour nos parcelles, ce qui soulève quelques questions.

Sur le même sujet :
Réputé dans le monde entier le vignoble Bourguignon n’est plus à présenter. Forte de 250
La vigne comme toute culture peut être attaquée par de nombreux parasites, plus ou moins
La nouvelle génération prend doucement la relève, dans la profession. Avec elle, de nouvelles méthodes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 4551 to the field below:

Dernière modification: 16/03/2017 - Teranima