Le chocolat comme objet d’étude

Le chocolat comme objet d’étude semble être un produit dont il y a encore de nombreuses choses à découvrir. Chercheurs et industriels s’y intéressent.

Le chocolat aurait plus d’une qualité, notamment celle d’être un bon antidépresseur naturel … De nombreuses études ont d’ailleurs été menées sur ses différentes vertus. À l’INRA Dijon Bourgogne Franche-Comté, ce sont aux flaveurs du chocolat qu’une équipe du centre des sciences du goût et de l’alimentation s’intéresse. Une étude menée en partenariat avec l’industriel du chocolat, Valrhona, dans le but de mieux comprendre les chocolats qu’ils utilisent. Ce projet est aussi réalisé en collaboration avec d’autres centres de recherche comme le Cirad et l’INRA de Montpellier. À l’INRA de Dijon, l’étude devrait durer pas moins de trois ans et fera l’objet d’une thèse.

Explications avec l’ingénieur de recherche, Jean-Luc Le Quéré, au centre des sciences du goût et de l’alimentation, à l’INRA Dijon.

 

Sur le même sujet :
Pâques approche et pour l'occasion, nous vous avons concocté un magazine sur le chocolat, un
L'histoire du chocolat en Bourgogne Franche-Comté ne date pas d'hier, elle
Il existe aujourd'hui en France quelques 4.000 chocolatiers-confiseurs, un métier plutôt récent puisque les premières

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 6048 to the field below:

Dernière modification: 05/04/2017 - Teranima