Le nouveau monde viticole – Editorial

Réputé dans le monde entier le vignoble Bourguignon n’est plus à présenter. Forte de 250 km de vignes et 84 Appellations d’origine contrôlées (AOC), la Bourgogne voit aujourd’hui son patrimoine viticole se transformer. Classés en juillet 2015 au patrimoine mondial de l’UNESCO, les climats de Bourgogne intéressent de plus en plus les étrangers, qui s’arrachent les parcelles à prix d’or. Mais pourquoi les étrangers s’intéressent-ils tant à nos vignes ? Ne transforment-ils pas notre savoir-faire ?

En parallèle la nouvelle génération de Bourguignons fait, elle aussi, évoluer les métiers de la vigne avec de nouvelles méthodes, de nouvelles préoccupations (sanitaire notamment), de nouveaux marchés et de nouveaux outils de promotion. Cette transformation répond également à une évolution de la consommation qui n’est plus la même qu’autrefois.

Par François-André Allaert, rédacteur en chef de Teranima au sein de la cave du Clos de la Perrière à Fixin.

Sur le même sujet :
Soutenue par Olma Invest depuis 2012, la Maison Chanzy possède aujourd'hui
La pièce des Présidents, un Corton Bressandes Grand Cru Hospices de
Après une première vie professionnelle passée dans le football, Eric Carrière s'est recyclé dans le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 4443 to the field below:

Dernière modification: 15/03/2017 - Teranima