Biscuits au goûter : délit ou délice ?

Certains biscuits occupent une place importante dans l’Est de la France … Mais finalement, les biscuits au goûter, délit ou délice ?

Si certains biscuits comme le pain d’épices ou encore les madeleines occupent une place importante dans l’Est de la France, notamment en Bourgogne Franche-Comté, il existe, d’une manière plus générale, trois types de biscuits. Des biscuits secs aux biscuits fourrés, ils font souvent le plaisir des consommateurs, notamment à l’heure du goûter.

« Très clairement, on peut s’en passer, parce que ce n’est vraiment pas indispensable. En revanche, il ne faut pas non plus interdire »
Aurélia Jourdan Garcia, Diététicienne D.E.

Biscuits au goûter, à quelques conditions

Si finalement le goûter n’est pas à proscrire de nos habitudes alimentaires, le plus important est encore de bien choisir ses biscuits. Regarder l’apport en graisses et en sucres, mais aussi trouver des alternatives en faisant soit-même ses biscuits maison.

« Pourquoi pas remplacer le sucre par du miel ? Et également, pourquoi pas remplacer le beurre par du beurre de cacahuète ou de la purée d’amande, de noix ou encore de noisette »
Aurélia Jourdan Garcia, Diététicienne D.E.

Sur le même sujet :

Si le bio intéresse de plus en plus, en Bourgogne Franche-Comté, l’Atelier Sarrasin a fait
[caption id="attachment_1644" align="aligncenter" width="680"] Les nouvelles vignettes Nutri-Score devraient rentrer en application avant l'été 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 5665 to the field below:

Dernière modification: 05/05/2017 - Teranima