L’édito : Les biscuits de Bourgogne Franche-Comté

Si l’Est de la France est connue pour sa gastronomie, les biscuits de Bourgogne Franche-Comté ont un poids culturel et économique important.

Biscuits roses, goûters secs, pains d’épices, madeleine, … certains biscuits occupent une place importante dans l’Est de la France. Et ce poids culturel peut, entre autre, s’expliquer par l’histoire politique de ces régions, notamment la présence des Ducs de Bourgogne et du Roi de Pologne, Duc de Lorraine, ainsi que les influences allemandes, autrichiennes et polonaises. Mais plus proche de nous, quelle est l’histoire de la biscuiterie en Bourgogne Franche-Comté ?

Les biscuits de Bourgogne Franche-Comté

La Bourgogne est notamment connue pour ses pains d’épices et sa célèbre fabrique Mulot & Petitjean, tandis que la Franche-Comté est plus orientée biscuits pour l’apéritif, avec la biscuiterie Cornu. Du côté des grands groupes industriels, la non moins célèbre biscuiterie Saint-Michel, plus grande pâtisserie industrielle de France, fabrique aussi en Bourgogne Franche-Comté, dans la Nièvre.

Parmi les entreprises qui innovent et continuent de progresser, la biscuiterie Mistral se développe pour proposer de nouveaux produits à ses clients. Madeleine, choco-beurre, … Les recettes changent et le fourrage prend une place prépondérante dans la production des biscuits Mistral.

Des innovations en matière de santé

C’est à Dijon que l’entreprise Mulot & Petitjean s’est d’ailleurs développée. Précurseur en matière de pain d’épices, l’entreprise travaille actuellement sur la production de nonnettes anti-stress. Toujours côté nutrition-santé, nous avons interrogé une diététicienne sur la consommation de biscuits au goûter … Est-ce finalement un délit ou un délice ? Parce que la santé de tous est un enjeu important dans l’agroalimentaire, l’Atelier Sarrasin, à Montbard (21), a fait le choix de ne produire que des biscuits sucrés et salés bio et sans gluten.

Enfin, côté formation, la biscuiterie est une spécialité de la boulangerie – pâtisserie. L’IFRIA Dijon Bourgogne Franche-Comté propose d’ailleurs un BTS agricole dans les sciences et techniques de l’agroalimentaire spécialisé dans les produits céréaliers.

Sur le même sujet :
Mulot et Petitjean ouvre son musée du pain d'épices à Dijon.
Biscuits roses, madeleines, pains d'épices, ... les biscuits en Bourgogne Franche-Comté
Depuis 1796, Mulot et Petitjean innove et fait du pain d'épices un met incontournable de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 2498 to the field below:

Dernière modification: 05/05/2017 - Teranima