L’édito : La bière en Bourgogne Franche-Comté

Si l’orge a une place importante dans la production agricole régionale, la bière en Bourgogne Franche-Comté se développe avec ces quelques 60 brasseries.

Avec sa production d’orge, la France occupe une place prépondérante sur le marché mondial. Des orges, pour une certaine partie, cultivées en Bourgogne Franche-Comté. En effet, la région produit, chaque année, plus d’un million de tonnes d’orge. Mais quelle part est réservée à l’activité brasserie ? Comment est-il produit et quel cahier des charges doit-il respecté ? Que pèse l’orge brassicole de Bourgogne Franche-Comté dans la balance économique mondiale ?

Si près de sept bières sur dix consommées en France sont produites en France, il existait plus de 2.600 brasseries sur le territoire au début du XXe siècle. Un chiffre qui a fortement chuté durant ce siècle. On estime qu’il n’y avait plus que 20 brasseries sur toute la France au début des années 1980. Depuis les années 2000, ce chiffre ne cesse d’augmenter. En 2014, 600 brasseries étaient référencées. Aujourd’hui, la bière en Bourgogne Franche-Comté, c’est une soixantaine de brasseries, artisanales et micro-brasseries. Comment expliquer un tel engouement pour les bières artisanales ?

Au même titre que le vin, la bière, issue des traditions locales est inscrite au patrimoine de la France depuis 2014. Une inscription en réponse au fait que la bière est partie intégrante du repas gastronomique des français, lui-même inscrit au patrimoine immatériel de l’humanité. Comment cette bière artisanale est-elle produite ? Quelles formations existe-t-il pour devenir brasseur ?

Côté recherche, l’orge brassicole doit respecter un cahier des charges très stricte, aussi est-il étudié par des organismes tels que Arvalis, l’institut du végétal. Qu’étudient-ils ? Qu’ont-ils découvert ? Comment étudient-ils l’orge en Bourgogne Franche-Comté ?

Enfin, dans ce magazine, nous reviendrons sur les origines de la Saint-Patrick et le développement de cette tradition irlandaise sur le territoire français et plus particulièrement à Dijon. Et nous vous proposerons une carte interactive des différents bars à bière dijonnais.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération.

Sur le même sujet :
Mulot et Petitjean ouvre son musée du pain d'épices à Dijon.
Les Climats de Bourgogne seront de nouveau à l'honneur dans le
Pour protéger les vignes du gel en Bourgogne Franche-Comté, les viticulteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 7464 to the field below:

Dernière modification: 15/03/2017 - Teranima