VitaVinum, grand prix de l’innovation et du développement

vitavinum

La startup dijonnaise VitaVinum a remporté le Grand Prix de l’innovation et du développement à l’Académie Amorim.

Le 30 novembre, la jeune startup dijonnaise VitaVinum a remporté le grand prix de l’innovation et du développement à l’Académie Amorim.

Fondée en 2014 en tout juste 54h, à l’occasion du premier Startup Weekend de Bourgogne, VitaVinum continue son développement et devrait rendre service à plus d’un consommateur d’ici 2017. À l’origine, Audrey Chaillet et Alexandre Bastard avaient eu l’idée de proposer un bar à vin numérique et pédagogique. Entre temps, Alexandre Bastard a soutenu sa thèse fin 2015 sur l’élevage du vin en fût et les échanges d’arômes entre le vin et le bois du fût via les micro-organismes présents dans le bois et leur projet a mûri. En étroite collaboration avec l’incubateur Premice, le projet de bar à vin numérique s’est transformé en un système de borne numérique pour la grande distribution.

« Quand je parlais de ma thèse entre amis et en famille, je me suis rapidement rendu compte que même pour les amateurs de vin néophytes que nous sommes, nous avions une certaine culture du vin mais ne savions en parler »
Alexandre Bastard, co-fondateur de VitaVinum

Plus de 22.000 références rien qu’en France

L’idée a donc été de construire une base de données archivant toutes les caractéristiques sur tous les vins de tout horizon. En grande distribution, il y a en moyenne 800 références en rayon et peu de conseils. Par le biais de cette borne tactile, le consommateur pourra ainsi répondre à trois questions en moins de 20 secondes et indiqué pour quelle occasion il recherche tel vin. Ensuite, la borne s’occupe de tout et proposera au consommateur, après avoir interrogé la base de données actualisée en fonction des stocks du magasin, le vin qui lui conviendra le mieux. Ces bornes auront aussi une fonction pédagogique puisqu’elles permettront au consommateur d’en apprendre davantage sur le vin en question. À terme, la jeune startup dijonnaise souhaite développer son projet pour pouvoir, en plus de conseiller le consommateur, conseiller aussi les professionnels en leurs permettant l’accès à des données climatologiques et météorologiques plus pointus de certains millésimes.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

Sur le même sujet :
Comme Seb, nombreuses sont les sociétés à innover dans l'agroalimentaire pour
Le Trophée Anima Vinum des Vins des Hospices de Beaune aura
Les Climats de Bourgogne seront de nouveau à l'honneur dans le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 1989 to the field below:

Dernière modification: 08/12/2016 - Teranima