Dufoux Chocolats : Un nouvelle boutique à Dijon

Dufoux Chocolats

Dufoux Chocolats : Une nouvelle boutique à Dijon

La Maison Dufoux Chocolats a ouvert sa dernière boutique à Dijon. Après Charolles en juin, Dijon est la sixième boutique de la Maison.

Jeudi 15 septembre, les passants ont pu découvrir une nouvelle chocolaterie. En plein cœur du centre-ville historique de Dijon, au 15 rue des Forges, ce nouvel espace gourmand arbore une devanture chic et sobre, aux couleurs du chocolat et du cassis. Plus qu’une simple boutique, c’est un symbole fort pour le directeur Pierre-Yves Dufoux.

« Nous sommes bourguignon. Du sud certes. Mais pour nous, Dijon est la vraie capitale, capitale de la Bourgogne et cité de la gastronomie. C’était important d’y être »
Pierre-Yves Dufoux, directeur de la Maison Dufoux Chocolats

Dufoux Chocolats, une histoire de famille

Il y a un peu plus de 55 ans, en 1960, Bernard Dufoux, alors pâtissier-chocolatier fraîchement sorti de l’école, s’installe à La Clayette, en Saône-et-Loire, pour ouvrir sa première boutique. Pierre-Yves Dufoux, son fils, a pour ainsi dire grandi dans le chocolat. Grâce à leur imagination débordante et gourmande, père et fils ont su hisser vers le haut leur société.

« Avant d’ouvrir la boutique dijonnaise, on a inauguré, il y a trois mois, notre nouvel atelier à Charolles »
Pierre-Yves Dufoux

Une nouvelle chocolaterie que a permis à la société de rationaliser leur fabrication et pouvoir sereinement envisager l’ouverture d’une boutique à Dijon. Un investissement qui a permis la création de trois nouveaux postes pour animer l’espace gourmand de la cité des Ducs.

Leur marque de fabrique ? L’originalité

Que ce soit à La Clayette, à Chalon-sur-Saône, à Mâcon ou à Charolles (71), à Lyon (69) ou à Dijon, la Maison Dufoux Chocolats redouble à chaque fois d’inventivité et propose de nouvelles recettes en lien avec la ville d’ancrage. Dans cette dernière boutique, le cassis est à l’honneur avec trois nouveaux chocolats : une ganache au bourgeon de cassis et sa gelée de cassis, une ribambelle de chouettes au praliné à l’ancienne et au cassis de Bourgogne, ainsi que des mini réglettes avec une ganache bourgeon de cassis et truffe au grain de cassis noir de Bourgogne.

 

Sur le même sujet :
Être chocolatier, c’est avant tout être minutieux et patient. Aujourd’hui très en vogue, le métier
Le Brunch des Halles de Dijon reprend le 14 mai prochain
Les deux cinémas seront dans les deux derniers bâtiments (le bâtiment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 6710 to the field below:

Dernière modification: 16/09/2016 - Teranima