Université de Bourgogne : Olivier Assouly à Dijon pour La gamelle quotidienne

Ce mardi, le professeur Olivier Assouly, de l’Institut français de la mode, sera à Dijon pour y donner une conférence, à la Maison des Sciences de l’Homme.

Auteur de nombreuses rubriques dans Libération, Olivier Assouly est professeur de philosophie. Rattaché à l’Institut français de la mode, il concentre ses travaux autour de la question des normes religieuses, idéologiques et politiques du goût et de l’alimentation. C’est à partir de ses travaux qu’Olivier Assouly est invité par le professeur Daniel Raichvarg, ce mardi 30 mai, à la Maison des Sciences de l’Homme, sur le campus dijonnais de l’université de Bourgogne. Il y donnera une conférence sur le thème « Peut-on critiquer la gastronomie ? ». Parce que parler cuisine est une des passions des français, Olivier Assouly, spécialiste de l’alimentation, analysera cuisines et dépendances, à l’aune de Rousseau, Kant, Cicéron, Benjamin, ou encore Artaud.

Peut-on critiquer la gastronomie ?

Un rendez-vous qui s’inscrit dans le cadre du programme « la gamelle quotidienne ». À travers des conférences, animées par Daniel Raichvarg, professeur en Sciences de l’Information et de la Communication à l’université de Bourgogne, mais aussi des débats et des séminaires, ce programme cherche à dégager des lignes d’interrogations pluridisciplinaires. Un événement qui a pour objectif, à travers différentes activités impliquant de multiples acteurs sociaux, de mettre en discussion les innovations induites par l’ensemble de ces contraintes sociales, soit que nous nous imposons, soit que nous subissons.

La conférence d’Olivier Assouly, « Peut-on critiquer la gastronomie », aura lieu mardi 30 mai 2017, de 17h à 19h, à la Maison des Sciences de l’Homme, sur le campus dijonnais de l’université de Bourgogne.

Université de Bourgogne Olivier Assouly Dijon La gamelle quotidienne

Sur le même sujet :
Comme Seb, nombreuses sont les sociétés à innover dans l'agroalimentaire pour
François Hollande était au côté de François Rebsamen ce mardi 21
Aux prémices de l'agriculture connectée, de nouvelles innovations ont, entre autre,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 7329 to the field below:

Dernière modification: 29/05/2017 - Teranima