Gault&Millau 2017 : La Bourgogne Franche-Comté à l’honneur

Gault&Millau 2017

De nouveaux établissements ont fait leur entrée au Gault&Millau 2017 et trois bourguignons font parti du palmarès 2017.
© Teranima

Sorti fin 2016, le célèbre guide Gault&Millau 2017 met en avant la gastronomie française. Cette année encore la Bourgogne Franche-Comté y est représentée.

Comme chaque année, Gault&Millau dévoile son palmarès. Cuisinier de l’année, pâtissier de l’année, grands de demain, jeunes talents, … Le Gault&Millau 2017 a notamment récompensé trois bourguignons, tandis que cinq établissements ont fait leur entrée, en Bourgogne Franche-Comté, dans le célèbre guide jaune.

Gault&Millau 2017 : un directeur de salle de l’année, un grand de demain et un jeune talent en Bourgogne Franche-Comté

Parmi la grande liste des primés au palmarès 2017 du Gault&Millau, trois noms connus de la Bourgogne Franche-Comté. Eric Rousseau, du Relais Bernard Loiseau à Saulieu (21), a été nommé directeur de salle de l’année par le guide. L’établissement et son chef, Patrick Bertron, a reçu quatre toques avec la note de 17 sur 20. Parmi les Grands de Demain, on retrouve le chef Guillaume Royer, de l’Abbaye de la Bussière à la Bussière-en-Ouche (21). L’établissement a quant à lui trois toques et la note de 15 sur 20. Enfin, Takashi Kinoshita fait parti des Jeunes Talents 2017. Ce jeune chef dirige les fourneaux du Château de Courban à Courban (21). L’établissement a reçu 2 toques avec une note de 13 sur 20.

Cinq nouveaux établissements en Bourgogne Franche-Comté

Depuis sa création, le Gault&Millau s’attache à mettre en avant ceux qui feront la cuisine de demain. Ainsi, chaque année, le guide fait découvrir à ses lecteurs les nouveaux établissements, fraîchement inscrit dans le Gault&Millau. Le 6 février dernier le Gault&Millau a notamment présenté quatre nouveaux établissements pour la Franche-Comté, lors du premier Welcome de l’année. Une liste complété par un nouvel établissement en Bourgogne, présenté ce lundi 27 mars à l’Institut Paul Bocuse, à Ecully (69). Ainsi, le Relais de la Sans Fond, à Longvic (21), a fait son entrée dans le Gault&Millau en 2017, avec une toque et la note de 11 sur 20. Du côté de la Franche-Comté, le Restaurant Le Caveau à Arbois (39) rejoint la sélection Gault&Millau. Toujours à Arbois, Les Caudalies reçoit une toques. Une toque aussi pour Chez Gervais à Chenecey-Buillon (25). Enfin Le Saint-Martin à Montbéliard (25) reçoit lui deux toques.

Sur le même sujet :
Que ce soit le guide Michelin ou le Gault&Millau, chacun a toujours référencé des restaurants,
Si aujourd’hui le Michelin et le Gault&Millau restent les guides par excellence, avec le développement
Guillaume Royer, Chef des cuisines de l'Abbaye de la Bussière (21),

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 5951 to the field below:

Dernière modification: 28/03/2017 - Teranima