Le 1er salon des cépages rares aura lieu à Beaune

Salon des cépages rares

Le Salon des cépages rares se déroulera les 25 et 26 février à la chapelle Saint-Etienne, place Ziem, à Beaune.

Des vignerons de France et d’Italie présenteront leurs vins issus de cépages peu communs, les 25 et 26 février au salon des cépages rares, à Beaune.

Organisé par cinq étudiants de BTS du lycée viticole de Beaune, cet événement est le premier salon des cépages rares. Durant ces deux jours, une dizaine de producteurs de toute la France et d’Italie feront découvrir aux visiteurs les vins qu’ils produisent avec des cépages rares. Insolites, anciens ou encore disparus, il y aura même quelques échantillons de vin produit avec le jacquez, un cépage interdit à la vente mais qu’il n’est bien sûr pas interdit de produire. Le salon prendra place dans la chapelle saint-Etienne, sur la place Ziem à Beaune, les 25 et 26 février, à partir de 10h.

Les bénéfices du salon des cépages rares reversés à une association

S’il existe dans le monde plusieurs milliers de cépages différents, seulement quelques centaines seraient réellement utilisées. En France, un peu plus de 200 cépages sont fréquemment utilisés, même si seulement 15 % d’entre eux représentent la majeur partie de l’encépagement. Ce sont donc les autres cépages qui sont considérés comme rares. Parfois oubliés, souvent anciens, on les pense souvent disparus. S’ils ne sont pas utilisés, c’est en partie pour des raisons économiques, au profit de cépages plus robustes. Mais certains ont aussi été abandonnés parce qu’interdit à la vente. Six cépages rentrent dans cette catégorie en France, considérés comme nocifs pour la santé, le jacquez, le clinton, l’herbemont, l’isabelle, le noah ou encore l’othello.

Pour découvrir ces différents cépages rares, le prix d’entrée a été fixé à 5 €, l’occasion d’œuvrer aussi pour la bonne cause puisque la totalité des bénéfices engendrés seront reversés à l’association Les papillons blancs.

 

Sur le même sujet :
D'important feux de paille ont été déclenché à 6h30 ce matin
Pour protéger les vignes du gel en Bourgogne Franche-Comté, les viticulteurs
Jeudi 20 avril, Pôle Emploi a publié les résultats de son

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 9042 to the field below:

Dernière modification: 20/02/2017 - Teranima