Saint-Valentin : Fête commerciale ou romantique ?

Saint-Valentin 2017

Fêterez-vous la Saint-Valentin cette année ? 37 % des français ne la fêtent plus.

Fête des amoureux, la Saint-Valentin fait aussi le bonheur des commerçants. Bijoux, parfums, fleurs, … Tous enregistrent un pic de vente le 14 février.

Après le Jour de l’an, la Saint-Valentin est le premier pic de l’année en termes de fréquentation pour les restaurants, avec un taux de remplissage entre 80 et 100 %. LaFourchette, site leader de la réservation en ligne de restaurants signé TripAdvisor, estime dans un récent sondage que 66 % des français célébreront la Saint-Valentin 2017 au restaurant, avec un budget évalué entre 25 et 50 €. Selon une autre récente étude, menée par YouGov France pour MaReduc, près de 4 français sur 10 prévoient de célébrer cette fête cette année. Alors la Saint-Valentin, romantique ou commerciale ? Selon ce même sondage, si 38 % des sondés pensent la fête des amoureux incontournable, 59 % de l’échantillon trouve encore cette fête romantique et près de 8 personnes sur 10 la pensent commerciale.

À qui profite la Saint-Valentin ?

Parce que oui, quoiqu’on en dise, la Saint-Valentin est maintenant devenue commerciale. Sinon, pourquoi fixer une date pour célébrer l’amour ? Et cela se retrouve dans les chiffres. Seulement 4 % des couples qui comptent fêter la Saint-Valentin ne prévoient pas de faire de cadeaux cette année. Et le budget moyen pour le cadeau peut parfois dépasser les 150 €. Si 45 % pensent ne pas mettre plus de 50 € dans un cadeau, un conjoint sur dix mettra plus de 150 € dans ledit cadeau. Et ce n’est sans compter les activités autour. Sorties, cinéma, restaurant, … Là encore, un couple sur dix dépensera plus de 150 € durant la soirée, tandis qu’une majeure partie (47 %) ne dépensera pas plus de 50 €. Pour célébrer l’événement, d’après une étude réalisée par Iligo et Clear Chanel à l’occasion du Baromètre des événements commerciaux, les répondants qui sont moins d’un sur deux se tourneront vers les classiques. 76 % des sondés pensent aller au restaurant le soir de la fête des amoureux et 57 % offriront bijoux, accessoires et/ou fleurs à leur promise.

« Pour nos adhérents, la Saint-Valentin n’est pas un temps fort de consommation de chocolats »
Florence Pradier, secrétaire générale du Syndicat du Chocolat, dans une récente interview au Figaro.

Si la Saint-Valentin est l’une des fêtes où l’on offre le plus de chocolat aux Etats-Unis, les français ne sont pas plus friands de ce genre de mets en cadeau. Heureusement pour les chocolatiers, Pâques arrive dans tout juste deux mois.

Sur le même sujet :
Les Climats de Bourgogne seront de nouveau à l'honneur dans le
Pour protéger les vignes du gel en Bourgogne Franche-Comté, les viticulteurs
"Une minute, un vignoble" plongeait au cœur des Climats de Bourgogne,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 9610 to the field below:

Dernière modification: 14/02/2017 - Teranima