Guide Michelin 2017 : Pas de nouvelle étoile en Bourgogne Franche-Comté

Guide Michelin 2017

Le guide Michelin 2017 vient d’être dévoilé.
© Le Guide Michelin

À quelques jours de sa sortie, le Guide Michelin 2017 a dévoilé ce jeudi les primés et les sanctionnés de cette nouvelle promotion.

En Bourgogne Franche-Comté, le guide Michelin a référencé en 2016 près de 400 établissements de restauration dont 42 étoilés. Une étoile, deux étoiles, trois étoiles, autant de récompense pour les restaurateurs mais aussi pour leur établissement. Un précieux sésame remis en jeu tous les ans. Si le fameux guide rouge sort officiellement en librairie mercredi 15 février 2017, ce jeudi 9 février, le guide Michelin a dévoilé les primés et les sanctionnés de la promotion 2017, au Palais Brongniart à Paris. Une cérémonie animée par Faustine Bollaert.

« Nous sommes là pour soutenir et reconnaître la gastronomie française »
Claire Dorland-Clauzel, Directrice des marques et des relations extérieures du Groupe Michelin

Guide Michelin 2017 : Le Montrachet perd son étoile

L’édition 2017 compte 616 étoilés dont 70 nouveaux. Un chiffre en augmentation puisqu’en 2016, 54 restaurants recevaient une nouvelle étoile.

« 2017 est un excellent cru, partout en France, le maillage de la cuisine territoriale n’a jamais été aussi forte. On voit aujourd’hui un mouvement vers une carte courte et des produits de saison »
Michael Ellis, Directeur international du Guide Michelin

Alors que 57 nouveaux restaurants ont reçu leur première étoile, aucune nouvelle étoile en Bourgogne Franche-Comté. Pas non plus de nouveaux parmi les deux étoiles et La Maison Lameloise reste le seul restaurant trois étoiles de la région. En revanche, Le Montrachet, situé à Puligny-Montrachet (21), a perdu son étoile. Le chef Luc Filoé avait décroché sa première étoile en 2014.

« Le guide Michelin, ça devient un objet de collection. On veut être guidé, mais on veut aussi réserver en ligne »
Claire Dorland-Clauzel, Directrice des marques et des relations extérieures du Groupe Michelin

En 2016, deux nouvelles étoiles et deux étoiles retirées

L’an dernier, en Côte-d’Or, le Guide Michelin avait attribué une étoile au Carmin à Beaune et à la Maison des Cariatides à Dijon. À l’inverse, le Pré aux Clercs à Dijon et le Relais Bernard Loiseau à Saulieu avaient perdu chacun une étoile. Pour apprécier les qualités d’une table et rester le plus objectif possible, les inspecteurs, aussi discrets qu’ils doivent rester anonymes, s’appuient sur cinq critères définis par Michelin : la qualité des produits, la maîtrise des cuissons et des saveurs, la personnalité de la cuisine, le rapport qualité / prix et enfin la régularité, à la fois dans le temps et sur l’ensemble du menu. L’inspecteur du guide Michelin est un client comme les autres, indépendant car salarié de Michelin, professionnel de l’hôtellerie-restauration souvent formé dans une école hôtelière. Il effectue en moyenne chaque année près de 30.000 km, prend quelques 250 repas et dort dans plus de 160 hôtels. Anonyme, il se comporte comme un client normal, il réserve, commande, mange et paie l’intégralité de l’addition sans ne jamais prendre de notes.

Plus d’infos et de témoignages dans notre magazine sur « Les Étoiles de la Bourgogne Franche-Comté », paru en janvier.

Sur le même sujet :
Depuis le 3 avril 2017, découvrez le niveau d'hygiène des établissements
Thierry Marx va bientôt ouvrir une antenne de son centre de
Le nouveau restaurant C' du Jardin vient d'ouvrir à Dijon. ©

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 6007 to the field below:

Dernière modification: 09/02/2017 - Teranima