La FoodTech fait le plein de projets pour 2017

La FoodTech Dijon Bourgogne Franche-Comté

Christophe Breuillet, directeur de Vitagora, a été invité à présenter le programme AcceleRise. © Teranima

À l’occasion de la présentation de ses vœux, la FoodTech Dijon Bourgogne Franche-Comté a présenté ses nouveaux projets pour 2017.

C’est dans l’ancienne chapelle du Couvent des Cordeliers, au cœur de Dijon, que la FoodTech Dijon Bourgogne Franche-Comté a présenté ses vœux pour cette nouvelle année 2017. Une cérémonie ponctuée de discours qui a permis à la FoodTech de présenter ses nombreuses actions prévues pour 2017.

« La FoodTech, c’est avant tout une équipe, une superbe aventure humaine »
Xavier Boidevezi, Secrétaire national du réseau thématique FoodTech

Avant de développer le plan d’action pour 2017, Xavier Boidevezi, nommé secrétaire national du réseau thématique FoodTech en novembre dernier, a rappelé l’historique de cet écosystème. Un projet récent puisque déposé en avril 2016, labellisé en juillet par Emmanuel Macron, alors Ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, et lancé officiellement au SIAL, à Paris, en octobre dernier.

De la fourche à la fourchette avec pour ambition de fédérer, accélérer et rayonner

Et sa nomination en tant que secrétaire national du réseau thématique en novembre dernier a donné à la FoodTech Dijon Bourgogne Franche-Comté une impulsion au niveau national pour rayonner à l’international. En effet, si les ambitions de cet écosystème sont de fédérer, accélérer et rayonner, pour la FrenchTech, au niveau nationale, l’objectif est de trouver la startup qui, demain, fera partie du CAC40. Au niveau local, ce sera d’identifier les différents acteurs de l’écosystème, développer ce tissu local et réussir à mener des actions pour rayonner au niveau national.

Les projets de la FoodTech pour 2017

C’est Agathe Beurdeley, fraîchement employée en tant que coordinatrice, qui a présenté le nouveau plan d’action pour 2017. Et pour faire émerger des talents et des startups à fort potentiel, accélérer leur développement et renforcer l’authenticité de ces entrepreneurs, l’année 2017 s’annonce chargée. Avant d’évoquer les différents événements sur lesquels la FoodTech sera présente, la nouvelle coordinatrice a parler du projet de lieu totem, qui hébergera des startups et fera office de lieu d’usage, de démonstration et de rencontre pour la communauté. Un lieu qui réfléchira en réseau avec d’autres sites et qui devrait très certainement prendre place au sein de la Cité internationale de la gastronomie, à Dijon.

Des événements dans le Monde entier

Au niveau événements, la FoodTech va continuer à mener un ensemble d’actions de promotion et de prospection, tant au niveau local que national, et même international. 2017 a d’ailleurs débuté avec le CES à Las Vegas et le Sirha à Lyon. Un ensemble de conférences seront données durant l’année et la FoodTech sera aussi présente sur différents salons aux Etats-Unis, en France, mais aussi au Royaume-Uni, en Israël et en Corée. Plus localement, l’écosystème sera présent sur la Nuit des Chercheurs et un projet de salon est même en cours de réflexion pour la prochaine foire internationale et gastronomique de Dijon, ainsi que durant la Nuit des Chercheurs.

Sur le même sujet :
À l'occasion du Village Goût Nutrition Santé, Dijon réveille votre santé
Doggy bag à la française, le gourmet bag arrive dans les
Doggy bag à la française, les gourmet bag arrivent dans les

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 5104 to the field below:

Dernière modification: 08/02/2017 - Teranima