CES 2017, les innovations s’invitent à l’Happy Hour

Au CES 2017, certaines entreprises et startups ont misé sur l’alcool. Vin, bière, cocktail, … Focus sur ses nouvelles innovations.

Alors que les nouvelles innovations en matière de téléphonie, d’informatique et d’automobile sortent principalement du lot, l’alcool, vin, bière et cocktail, était aussi au rendez-vous lors du dernier Consumer Electronics Show. Le CES se déroulait cette année du 5 au 8 janvier à Las Vegas, l’occasion pour certaines entreprises et startups d’exposer leurs nouvelles innovations en matière de production et consommation d’alcool.

Une machine à cocktails made in France

 C’est dans une suite d’un hôtel de Las Vegas que le français Tristan Capelier présentait son nouvel appareil de mixologie. Produit par le Breakthrough Innovation Group, une cellule d’innovation du groupe de spiritueux Pernod-Ricard, Opn permet à son utilisateur de produire ses propres cocktails. S’il faut encore couper soi-même les citrons et ajouter les jus de fruits ou l’eau pétillante, cette machine devrait permettre de ne jamais se tromper dans les dosages en terme d’alcool. Un fonctionnement plutôt simple, les alcools sont conditionnés dans une rangée de boîtes de la taille d’un livre et la machine est directement synchronisée à une application mobile pour aider les consommateurs à sélectionner leurs cocktails et les guider dans la préparation.

« Les gens veulent de plus en plus sortir en restant chez eux »
Tristan Capelier à l’AFP

Si l’Opn est encore en phase de tests à Paris, Londres, Munich, Madrid et Moscou,elle devrait faire son arrivée sur le marché en début d’année prochaine.

D-Vine, une sommelière électronique

Sur le même principe que de nombreuses machines à café, il est aujourd’hui possible de se servir un verre de vin à l’aide d’une capsule. C’est la startup française 10-vins qui a créé le concept. Il suffit d’insérer le tube scellé contenant l’équivalent d’un verre de vin dans le haut de la machine et elle fait le reste. En effet, elle se chargera ensuite d’aérer le liquide et de le mettre à la bonne température afin de garantir une dégustation de chaque cru dans les meilleures conditions.

En moins de deux mois, la première génération de la D-Vine, sortie l’an dernier, s’est écoulée à 500 exemplaires.

De la bière faite maison

À Las Vegas, le CES 2017 exposait deux machines à bières. Le Igulu Beer Robot, conçu par AB, propose, grâce à un catalogue de plus de 100 ingrédients et recettes, de fermenter et de créer sa propre bière. Quant à la Picobrew, sur le même principe que la D-Vine, elle permet de brasser environ 5 litres de bières grâce à de petits sachets pré-mesurés.

Un bracelet en guise d’alcootest

Si l’alcool est à consommer avec modération, la startup BACtrack a imaginé un bracelet qui permettra à son porteur de savoir s’il peut reprendre la route après avoir dégusté ses cocktails, vins et bières maison. Connecté à Apple Watch, le BACtrack Skyn permet de surveiller à tout moment son taux d’alcoolémie et permet même d’anticiper le degré d’alcoolémie que le porteur devrait atteindre après l’ingurgitation de son dernier verre.

L’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

Sur le même sujet :
La 63e édition du Concours des Grands Vins de France s'est
Pour protéger les vignes du gel en Bourgogne Franche-Comté, les viticulteurs
Le Salon des Vins de Mâcon aura lieu ce weekend, en

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 3883 to the field below:

Dernière modification: 10/01/2017 - Teranima