Le Bourguignon Philippe Pacalet, négociant de l’année

La Revue des Vins de France a dévoilé son palmarès des personnalités et entreprises de l’année. Philippe Pacalet est le négociant de l’année.

Principal magazine français dédié aux vins, la Revue du Vin de France a désigné le bourguignon Philippe Pacalet négociant de l’année. Hier soir, jeudi 5 janviers 2017, Jean-Paul Lubot, directeur général délégué du groupe Marie-Claire et Denis Saverot, directeur de la rédaction de la Revue du Vin de France, entourés des journalistes de la rédaction et du comité de dégustation, ainsi que du jury, ont remis pour la huitième hois les Trophées du vin aux quatorze lauréats, face aux principaux acteurs du monde du vin français, réunis à l’hôtel Bristol.

« L’une des figures singulières du négoce beaunois »

« Après avoir fait ses premiers pas dans le Beaujolais chez son oncle Marcel Lapierre, de 1985 à 1991, Philippe Pacalet entame sa vie professionnelle en Bourgogne en vinifiant les vins du domaine Prieuré-Roch, à Nuits-Saint-Georges. Adepte des vins vinifiés sans soufre, il continue de se former dans ce domaine majeur de la Bourgogne et noue des liens forts avec le vignoble. En 2001, il décide de créer son propre négoce avec la ferme intention de produire des vins haute couture. Un choix audacieux à une époque où l’amateur se détourne des vins de négoce. Philippe Pacalet s’accroche et s’impose grâce à un style à la fois singulier et passionnant.Mais pour vinifier de grands vins, Philippe Pacalet le sait, il faut d’abord de grands raisins. Il choisit alors avec un soin méticuleux les vignerons auprès de qui il achète les raisins. Vinificateur talentueux, il accorde un rôle majeur à ses élevages pour faire grandir ses diverses cuvées. Dotés d’une grande finesse, ses vins,sous une apparente fragilité à leur naissance, s’étoffent avec le temps, tout en conservant un toucher de bouche inimitable et un caractère digeste qui font tout le charme de la production de ce négoce d’exception », c’est ainsi que le décrit Roberto Petronio, journaliste de la Revue du Vin de France.

Les autres grands prix du vin 2017

Parmi les autres lauréats, on retrouve trois vignerons aux méthodes bourguignonnes. Le champenois Anselme Selosse est vigneron de l’année et Hélène et Guillaume Baron, installées dans le Larzac, sont la découverte de l’année. Et l’homme de l’année n’est autre qu’Alain Juppé. S’il y a encore quelques années, Alain Juppé et le monde du vin était éloigné, c’est aujourd’hui tout autre chose. élu maire de Bordeaux, il a su utiliser l’aura du vin pour faire progresser sa ville et le vignoble et a favorisé dernièrement la création de la Cité internationale du Vin, ouverte depuis le mois de juin.

Philippe Pacalet - Photo Thomas Lambelin

Le beaunois Philippe Pacalet élu négociant de l’année par La Revue du Vin de France.
© Thomas Lambelin

Sur le même sujet :
De nouveaux établissements ont fait leur entrée au Gault&Millau 2017 et
Ce jeudi aura lieu, sur le campus dijonnais de l'université de
Les deux cinémas seront dans les deux derniers bâtiments (le bâtiment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 7585 to the field below:

Dernière modification: 06/01/2017 - Teranima