Le gouvernement tend la main aux agriculteurs

gouvernement - Elysée

Ce mardi, les ministres de l’agriculture, de l’économie et de l’industrie se sont réunis pour faire notamment le point sur la loi de modernisation de l’Economie et la Loi Sapin II.

Le gouvernement prêtera attention aux négociations commerciales pour trouver un accord sur les prix des produits alimentaires.

Mardi, les ministres de l’agriculture Stéphane Le Foll, de l’économie Michel Sapin et de l’industrie Christophe Sirugue, ont exprimé dans un communiqué commun la nécessité de trouver « un juste équilibre au sein des filières économiques, permettant d’assurer la rémunération des acteurs et de soutenir les investissements et l’innovation ». Le gouvernement sera ainsi « vigilant » sur les négociations commerciales pour l’année 2017 entre agriculteurs, transformateurs et distributeurs, qui doivent être bouclées d’ici fin février pour trouver un accord sur les prix des produits alimentaires.

La Loi de modernisation de l’Economie corrigée par la Loi Sapin II

Alors que le dernier rapport d’audit de la loi de modernisation de l’économie de 2008 a  mis en évidence une baisse des prix à la consommation résultat directement de sa mise en oeuvre, les ministres de l’agriculture de l’économie et de l’industrie ont mis en évidence mardi, lors de la réunion du comité de suivi, les nouvelles mesures de correction apportées par la loi Sapin II, promulguée le 6 décembre et visant à défendre les producteurs. En effet, cette loi va désormais rendre obligatoire l’établissement de contrats-cadre entre organisation de producteurs et industriels et contraindre industriels et fournisseurs à faire référence au prix prévisionnel moyen payé au producteur.

La Loi Sapin II reconnue par la FNSEA

Si la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles a reconnu dans un récent communiqué « plusieurs avancées » de la Loi Sapin II, le syndicat agricole majoritaire réclame toutefois « une refonte en profondeur de la Loi de modernisation de l’Economie et du cadre des relations commerciales ».

Sur le même sujet :
Pour protéger les vignes du gel en Bourgogne Franche-Comté, les viticulteurs
La région Bourgogne Franche-Comté largement mise à l'honneur sur le Salon
Xavier Beulin était président de la FNSEA et du groupe Avril©

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 1359 to the field below:

Dernière modification: 21/12/2016 - Teranima